Le folklore de la route


Routiers, je laisse l'avenir du Scoutisme entre vos mains. Les garçons regarderont vers vous. Ils
doivent voir que le Scoutisme est un jeu d'homme. Un monde bouleversé attend vos services et vos
sacrifices en vue d'une Paix et d'une Fraternité universelles. Une grosse responsabilité est vôtre.
Baden-Powell

La route vise à former un individu complet, un leader pour demain. À l'aube de l'âge adulte, l'aspirant
à la route s'engage dans une progression personnelle sérieuse et suivie.

     ❖ Devise : « Servir ». Elle vient compléter le cycle scout « On y va, de notre mieux, toujours prêt à servir »

     ❖ Mot d’ordre : «Prêt à servir » Dans le cas d’un appel de jungle Louveteaux ou d’un rass' éclaireur, où une équipe de routiers est présente, elle a la possibilité de crier « Routiers toujours prêts à SERVIR » au même titre que les autres unités.

À noter : un routier de l’équipe crie « Routiers toujours prêts à » et l’équipe répond « SERVIR ».
Le cri de la route se fait après « louveteaux, louvettes de votre MIEUX » et/ou « Éclaireurs, Éclaireuses toujours PRÊTS », à l’ouverture et à la clôture du rass'.

     ❖ Le bâton de clan : représente le clan de route lors des rassemblements.
Ce bâton a une forme de Y, qui représente un croisement, signifiant les choix à faire sur la route de la vie. Aussi appelé fourche, a une fonction symbolique et une qualité de souvenir ; il rappelle que le routier, à un carrefour de sa vie, a fait son choix : celui d'une vie de Routier au service d'autrui. C'est aussi généralement le moment où le routier est amené à faire des choix pour sa vie.

Dans la fourche on y retrouve un fanion en triangle, aux couleurs du groupe local de la route. Pour certains, les deux fourches sont de diamètres différents, pour représenter aussi le bien et le mal. La plus faible (le mal) est taillée droite dans le sens du bâton, de plus en plus fine ; tandis que la branche principale, symbolisant le bien, est taillée de biais. Ceci pour symboliser le fait que le choix
du mal ne mène nulle part, et que suivre la bonne voie demande parfois de quitter la facilité.

    ❖ Le bâton de marche : le routier est invité à créer le sien lors de la longue piste, et partira avec lors de son départ routier. La forme reste libre, selon les goûts du routier.

baton.jpg    20190913_194852-min.jpg

Exemple de Bâton de Clan de Route, et de fanion de Route


Créée 3 juin 2021 09 h 01 par David Neuhaus
Mise à jour 21 septembre 2023 21 h 20 par David Neuhaus